Minceur, le traitement coolscupting à Quimper

Le Coolsculpting : la meilleure technique d’amincissement non chirurgicale

Le coolsculpting à Quimper dans le centre Clinilux

Le coolsculpting consiste à détruire définitivement les cellules graisseuses par le froid. Il s’agit de la technique de la cryolipolyse, qui utilise un refroidissement contrôlé, agissant seulement sur les cellules graisseuses. En quelques semaines, les cellules graisseuses sont détruites et le corps les élimine naturellement.
La cryolipolyse offre de très bons résultats chez l’homme et chez la femme.

icon_coolsculpting Zones pouvant être traitées :
  • bourrelets du ventre, petit ventre
  • bourrelets dorsaux (sous soutien-gorge)
  • hanches, poignées d’amour
  • intérieur des cuisses
  • bras

En tant normal, une seule séance de Coolsculpting suffit pour obtenir de très bons résultats.

Des résultats visibles et durables

Mincir avec le coolscupting dans notre centre Clinilux à Quimper

Du côté de la satisfaction et des résultats : ceux-ci sont importants puisque 82 % recommanderaient ce traitement à leurs amis.
Le phénomène d’apoptose (destruction programmée) des cellules graisseuses n’est pas immédiat, et va se révéler progressivement en s’amplifiant de plus en plus dans le temps. Certains patients constatent les premiers résultats au bout d’un mois et demi. En moyenne les premiers résultats probants sont nets 2 à 3 mois après la séance.
Dans la mesure où le patient maintient une bonne hygiène de vie et ne change pas ses habitudes, les résultats se révèlent durables. En effet, ceci est prouvé par de nombreuses études  que 5 ans après, malgré des variations de poids chez les patients, ceux-ci ne reprenaient pas sur les zones traitées par la cryolipolyse Coolsculpting.

Le traitement Coolsculpting dans le détail

Le Coolsculpting s’adresse à des personnes prenant soin d’elles, hommes ou femmes, se souciant de leur silhouette, n’arrivant pas à mincir avec les régimes ou le sport.

Vous êtes bon candidat si vous avez une bonne hygiène de vie, si vous n’êtes pas en surpoids trop important, si vous ne souhaitez pas de chirurgie et si vous préférez opter pour une technologie médicale sûre, efficace et non invasive.

Dans tous les cas, la cryolipolyse est un acte médical qui nécessite une consultation préalable. Seul un examen clinique du patient peut déterminer si vous êtes un bon candidat ou non à la cryolipolyse.

Le traitement d’amincissement par le procédé de cryolipolyse n’est pas indiqué dans un cas d’excédent pondéral trop important ou dans le cas d’une obésité avérée.

De plus, le Coolsculptping® est proscrit pour les personnes présentant les caractéristiques suivants :

  • Les individus atteints d’une forte réactivité au froid du type cryoglobulinémie (présence de cryoglobulines dans le sang), urticaire au froid ou hémoglobinurie paroxystique au froid (anémie hémolytique auto-immune rare)
    Mauvaise circulation sanguine de la zone traitée et personnes atteintes de la maladie de Raynaud (trouble de la circulation du sang affectant les extrémités comme les doigts, les orteils, le nez, les oreilles, etc.).
  • Hernies
  • Grossesse et allaitement
  • Patients porteurs de dispositifs électroniques
  • Blessure, eczéma, inflammation, chirurgie récente sur la zone traitée.

Lors de la séance de cryolipolyse Coolsculpting vous êtes confortablement installés, assis ou en position allongé selon les zones à traiter. On dessine alors la zone à aspirer.

Un « gelpad » (une sorte de tissu imbibé de gel) est appliqué sur la zone à traiter pour faciliter l’aspiration du bourrelet graisseux dans l’embout de traitement , qui se représente comme une grosse ventouse visant à pincer le bourrelet et l’exposer ainsi entre deux extracteurs de chaleur.

Une fois l’applicateur installé, l’aspiration est lancée. La séance de Coolsculpting peut alors commencer. La température de l’appareil baisse progressivement pour atteindre les -10° et entrainer la destruction totale des cellules adipeuses ciblées.

Bien sûr les cellules voisines ne sont pas touchées : le Coolsculpting cible uniquement la graisse.

Des picotements et tiraillements peuvent être ressentis lors des dix premières minutes, par la suite le traitement devient indolore du fait de l’action anesthésiante du froid sur le bourrelet traité.

Le patient peut ainsi se détendre, lire, regarder un film ou même faire une sieste.

Le cycle par séance est d’une heure. C’est une garantie pour obtenir un traitement efficace, sûr et sans risque.

Selon la zone à traiter cela peut durer entre 2 et 8h.

Aucun port de panty ou de contension, n’est préconisé à la suite d’un traitement. Il convient juste de porter des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise dans les jours qui suivent pour éviter un frottement gênant.

Vous pouvez reprendre vos activités normales dans les heures qui suivent et même votre activité sportive selon votre confort personnel.

Des bleus superficiels, dus à l’aspiration sur les bourrelets traités peuvent parfois apparaitre à la suite de la séance. Des démangeaisons, une gêne (comme si l’on venait de faire une grosse séance d’abdominaux au niveau du ventre par exemple)  ainsi qu’une diminution de la sensibilité peuvent subsister quelques jours : dans tous les cas, ces effets sont tout à fait transitoires et disparaissent rapidement.

Il en ressort un traitement de cryolipolyse confortable pour 9 patients sur 10.

Les résultats du Coolsculpting

Clinilux à Quimper vous accompagne pour le coolscultping

Du côté de la satisfaction et des résultats : ceux-ci sont importants puisque 82 % recommanderaient ce traitement à leurs amis.

Le phénomène d’apoptose (destruction programmée) des cellules graisseuses n’est pas immédiat, et va se révéler progressivement en s’amplifiant de plus en plus dans le temps. Certains patients constatent les premiers résultats au bout d’un mois et demi. En moyenne les premiers résultats probants sont nets 2 à 3 mois après la séance.

Dans la mesure où le patient maintient une bonne hygiène de vie et ne change pas ses habitudes, les résultats se révèlent durables. En effet, ceci est prouvé par de nombreuses études  que 5 ans après, malgré des variations de poids chez les patients, ceux-ci ne reprenaient pas sur les zones traitées par la cryolipolyse Coolsculpting.

  • « mesdames et messieurs, si vous hésitez pour le Coolsculpting, franchement ne soyez plus sceptique, j’ai choisi cette technique, car non invasive, pas d’anesthésie, pas d’hospitalisation, pas d’immobilisation, on m’a parlé d’éventuelles gènes, démangeaisons, peut être douleur à la pose de l’applicateur, je m’attendais au pire, et pour tout vous dire, ce que j’ai ressenti c’est de la frustration, car je n’ai ressenti aucune douleur que ce soit à la pose ou retrait des applicateurs ou lors du massage après la séance, du coup je me suis dis” bon on verra”.
    Je suis à j+3 mois, je n’ai pas voulu me fier au résultats avant, et là quelle surprise en voyant les clichés que Clinilux m’a adressé. Merci à toute l’équipe pour votre mise en confiance »
    Nathalie.