Relâchement des bras et du ventre, le traitement legato d’Almar Lasers

Le Legato : une réponse innovante

Clinilux Quimper, vous propose la méthode Legato pour le relâchement de la peau.

Le relâchement cutané des bras et du ventre peut avoir plusieurs causes, mais le vieillissement en est la principale. Avec l’âge, la peau perd de son élasticité car les fibres d’élastines se font de plus en plus rares.

Le Legato d’Alma Lasers est la solution idéale pour y remédier.Cette technologie innovante a pour objectif d’agir sur la barrière cutanée pour permettre aux produits adaptés d’agir sur le derme, pour obtenir un résultat durable.

Le traitement du Legato en 3 phases

Les résultats du Legato dans notre centre Clinilux à Quimper

Passé deux à trois semaines, la peau commence à se régénérer et les premiers résultats sur le relâchement cutané des bras et du ventre sont visibles.

Cependant, une légère régression peut être observée au bout d’un mois ou deux, mais l’amélioration reprendra très vite pour un résultat durable.

Pour agir efficacement sur le relâchement cutané des bras et du ventre grâce à la technique Legato, il est nécessaire d’appliquer, en début de traitement, une crème anesthésiante. Ensuite, une séance de LED est nécessaire pour déclencher l’action anti-inflammatoire et antiseptique, mais aussi pour booster la cicatrisation.

L’application d’une crème cicatrisante vient clore la séance qui dure entre 30 et 90 minutes, en fonction de la particularité des zones à traiter.

La technologie innovante Legato d’Alma Lasers peut engendrer des rougeurs sur la zone traitée et une sensation de chaleur d’intensité variable peut se faire sentir pendant 2 à 4 heures. Quelques petites croutes peuvent aussi se former mais, en 8 à 12 jours, elles tomberont naturellement. Parfois, un œdème peut apparaître, et la peau adopter un effet cartonné entre 48 heures et une semaine après la séance.

La réussite de cette technologie tient, en partie, dans l’ablation de la peau. Celle-ci se retrouvant donc plus vulnérable, il est indispensable durant 5 à 6 jours d’appliquer la crème Dermalibour pour la cicatriser puis dans un second temps la crème Cicolea afin de la réparer. Si la peau prend un aspect brun ou rosé, cela est parfaitement normal et témoigne de la réussite du traitement.

La stimulation cellulaire étant primordiale, une première séance de LED post Legato est nécessaire dans les 48 heures suivant la séance, qu’il faudra renouveler deux fois par semaines pendant un mois. De plus, cela favorisera les effets anti-inflammatoires et cicatrisants, afin de retrouver rapidement une peau lisse.

Durant le premier mois suivant le traitement, l’exposition au soleil est à proscrire, même à travers une vitre.

  • Exposition au soleil
  • Grossesse
  • Prise de certains traitements contre l’acné, traitements photosensibilisants
  • Lésions cutanées suspectes qui devront d’abord faire l’objet d’une investigation
  • Patients épileptiques
  • Pacemaker
  • Infections cutanées virales ou bactériennes en évolution