Atténuer vos cicatrices ou faites les disparaître, la technologie Legato du centre Clinilux à Quimper vous accompagne.

Le Legato : des effets visibles et durables

Supprimer Les cicatrices au laser.

Les cicatrices sur le visage peuvent avoir de nombreuses causes, comme les traumatismes ou l’acné. Pour les atténuer, voire les faire disparaître, des techniques  ont aujourd’hui prouvé leur efficacité, parmi lesquelles le Legato d’Alma Lasers proposé dans le centre Clinilux.

Cette méthode vise à agir directement sur le derme en dépassant la barrière de l’épiderme, afin d’y appliquer un produit adapté.

Les résultats du traitement Legato sur les cicatrices

La technologie Legato montre ses premiers résultats sur les cicatrices du visage au bout de la deuxième ou troisième semaine, lorsque la peau commence à se régénérer et à retrouver son élasticité.

Cependant, il n’est pas rare qu’une régression soit constatée au terme d’un ou deux moins, phénomène tout à fait normal et passager. La peau retrouvera très vite un aspect lisse.

Le recours à la technologie Legato pour le traitement des cicatrices du visage implique un suivi pré et post procédure. Une crème anesthésiante est ainsi appliquée au début, associée à une séance de LED, afin de favoriser l’action anti-inflammatoire et antiseptique, et de stimuler la cicatrisation.

Un fois ce protocole achevé, il est nécessaire d’appliquer une crème cicatrisante. La séance dure en moyenne entre 30 et 90 minutes, pour s’adapter parfaitement aux différentes pathologies. Il est à noter que pendant ce traitement, des sensations de chaleur plus ou moins intenses peuvent être ressenties, en fonction de la tolérance du patient.

Des rougeurs relativement intenses peuvent apparaître sur les zones traitées, et la sensation de chaleur être effective pendant 2 à 4 heures. De petites croutes sont susceptibles de se former mais elles tomberont naturellement au bout de 8 à 12 jours. De même, la peau pourra prendre un aspect cartonné et un œdème se former, pendant 48 heures à une semaine. Si l’épiderme prend une couleur brune ou rosée, cela est parfaitement normal, et témoigne même de la réussite du traitement.

La crème Dermalibour sera à appliquer pendant les 5 à 6 jours suivant la séance, afin d’aider la peau à se reconstituer, et sera ensuite remplacée par la crème Cicolea.

Pour amplifier l’action cicatrisante, anti-inflammatoire et stimuler les cellules, plusieurs séances de LED seront nécessaires : une 48 heures après le traitement, suivies de deux par semaine pendant un mois.

L’épiderme ayant perdu momentanément une partie de sa protection naturelle, l’exposition au soleil, même derrière un vitrage, est interdite pendant un mois.

  • Exposition au soleil
  • Grossesse
  • Prise de certains traitements contre l’acné, traitements photosensibilisants
  • Lésions cutanées suspectes qui devront d’abord faire l’objet d’une investigation
  • Patients épileptiques
  • Pacemaker
  • Infections cutanées virales ou bactériennes en évolution