Traitez vos rides, pour une peau plus lisse et nette à Quimper avec le Legato au centre Clinilux à Quimper.

Découvrez l'efficacité du Legato et du Peeling

logoneostrata

Le Legato

La technologie Legato d’Alma Lasers s’est très rapidement imposée dans le traitement des rides grâce son protocole alliant innovation et efficacité.

Son action directe sur la barrière cutanée permet de pénétrer l’épiderme pour atteindre le derme afin d’y faire pénétrer les produits spécifiques au traitement des rides.

Son efficacité est ainsi renforcée, les résultats visibles et les bienfaits durables.

Résultats :

Le grain de la peau se resserre à partir de la deuxième ou troisième semaine, le teint est nettement plus éclatant et la peau plus lisse. Le processus n’étant pas achevé, une régression peut être observable au bout d’un mois ou deux.

Dès les semaines qui suivent, les rides s’estompent durablement.

Le protocole Legato se développe en trois phases.

La première consiste à employer la radiofréquence fractionnée pour une légère ablation de l’épiderme. Les microcanaux verticaux de la peau sont ainsi libérés, et les zones saines épargnées, favorisant ainsi une restructuration plus rapide de la peau. Des picotements peuvent être perçus pendant cette première partie du traitement.

Dans la deuxième étape, l’action vise à stimuler les cellules produisant le collagène et l’élastine, c’est-à-dire, les fibroblastes. Pour cela, un effet thermique par Radiofréquence Unipolaire est employé et les cellules sont ainsi boostées grâce à la réaction thermique inflammatoire produite. Une sensation de chaleur est alors ressentie par le patient.

La troisième et dernière phase a pour but de se servir des micro-puits libérés par l’action du laser et de s’en servir comme canaux pour faire pénétrer les produits anti-âge. Cette méthode trans-épidermique à recours aux ultrasons pour stimuler la pénétration des produits. Le patient peut alors ressentir de faibles sifflements dans les oreilles

Avant la séance, une crème anesthésiante est appliquée, combinée à une séance de LED.

Les effets antiseptique et anti-inflammatoire sont ainsi renforcés pour, à terme, garantir une meilleure cicatrisation.

En fin de traitement, une crème cicatrisante vient achever la séance qui dure entre 30 et 90 minutes, en fonction des besoins de chaque patient et de la profondeur des rides à traiter.

Plusieurs phases vont se succéder dans l’aspect de l’épiderme et les sensations post intervention.

Ainsi, la peau peut sembler échauffée pendant 2 à 4 heures après la séance.  Parfois, des petites croutes peuvent apparaître mais elles disparaitront en 8 à 12 jours. Un effet cartonné de l’épiderme est aussi constatable 48 heures après le traitement, mais, là encore, il n’est plus visible au bout d’une semaine.

L’action de la radiofréqence fractionnée a pour effet de supprimer momentanément la couche superficielle de l’épiderme. Pour maintenir une barrière de protection et réparer la peau, il faut appliquer la crème Dermalibour pendant 5 jours, puis la crème Cicolea.

Dernière attention à observer, une séance de LED post-Legato doit avoir lieu 48 heures après la séance afin de booster la cicatrisation et de stimuler l’activité cellulaire. Deux traitements de ce type par semaine, pendant un mois, seront nécessaires.

Enfin, l’exposition au soleil est à proscrire totalement pendant un mois, même au travers d’un vitrage.

  • Exposition au soleil
  • Grossesse
  • Prise de certains traitements contre l’acné, traitements photosensibilisants
  • Lésions cutanées suspectes qui devront d’abord faire l’objet d’une investigation
  • Patients épileptiques
  • Pacemaker
  • Infections cutanées virales ou bactériennes en évolution
  • « Un accueil chaleureux, soins bien étudiés, personnel très professionnel et délicat, en attente du résultat qui je pense sera à la hauteur de ce traitement. Soin à conseiller +++. Merci » Paule (séance de Legato)

Le Peeling superficiel au Rétinol

Le recours au peeling permet d’améliorer la réduction des rides et d’accroître l’éclat du teint.

Le résultat est immédiat et une sensation de tension cutanée accrue est appréciée. Le protocole du peeling superficiel au rétinol a pour spécificité d’appliquer sur l’épiderme une substance chimique. La couche superficielle de l’épiderme est ainsi détruite sur une épaisseur bien maîtrisée, régénérant ainsi la peau et stimulant les strates inférieures.

Le rétinol est employé, car cette forme de vitamine A possède des vertus anti-âge reconnues, comme l’atteste les nombreuses études scientifiques qui lui sont consacrées.

Une consultation préalable permettra d’expliquer et de mettre en place le protocole pour que la peau soit parfaitement préparée.

La semaine précédant la séance, plusieurs éléments sont à proscrire : l’exposition au soleil, l’application de cosmétiques utilisant du péroxyde de Benzole, ainsi que de crèmes rétinoïdes. Les peaux claires ne devront pas recevoir d’acide glycolique un jour avant la séance, délai qui se porte à 5 jours pour les peaux mates.

Dernière recommandation, il ne faudra pas se maquiller, se raser, se parfumer, ni aller à la piscine.

Tout débute par un nettoyage soigneux de la peau afin d’y appliquer au pinceau une solution de pré-peeling, puis le produit de traitement. Une sensation de chaleur et des picotements se font alors ressentir. Ensuite, une crème apaisante vient hydrater la peau et les quelques sensations désagréables s’en vont dans l’heure.

Un traitement par peeling superficiel n’impose pas de contre-indication pour la reprise d’une activité normale mais il y a tout de même certaines précautions à prendre : ne pas s’exposer au soleil pendant la durée du traitement et appliquer une crème solaire de protection indice 50 si l’on doit aller à l’extérieur.

Concernant le peeling au rétinol, 1 séance est nécessaire.

Des rougeurs peuvent apparaître dans les 24 heures suivant la séance, de même qu’une desquamation limitée, au bout de 2 à 4 jours.

Une coloration rosée peut aussi être constatée pendant quelques semaines.

  • Grossesse, allaitement
  • Infections au niveau du visage : herpès, furoncle, verrue…
  • Exposition au soleil
  • Prise de médicaments contre l’acné ou photosensibilisant
  • Allergie cutanée de contact